Coach Your Brain

Développement Personnel – Life Hacking – Organisation

Les 10 erreurs à ne pas commettre lorsque l’on est manager

Nous pouvons tous commettre des erreurs, c’est humain. Il est évident que les erreurs peuvent avoir plus ou moins d’impact en fonction de notre situation. Celles des dirigeants ou des managers peuvent conduire à des échecs majeurs voir dans certains cas nuire à l’organisation. Il est donc important de les connaître, d’apprendre à les détecter et du coup ne pas les faire.

Quelles sont les 10 erreurs qu’un manager peut faire et qui conduisent inévitablement à l’échec ?

1. La négligence des détails

C’est bien connu, le diable est dans les détails. Néanmoins un manager ne doit pas trop s’y attarder s’il veut être en mesure de pouvoir organiser les tâches qui sont liées à sa position. Le manager doit être en capacité de pouvoir modifier ses plans pour se pencher sur un sujet urgent par exemple. Il est donc important de prendre l’habitude de confier les détails à des collaborateurs habiles avec ces derniers et qui soit efficaces.

2. Le refus de rendre d’humbles services

Le bon manager doit savoir remonter ses manches et accepter de temps en temps de faire des tâches qu’en temps normal il aurait délégué.

3. L’erreur de vouloir être rémunéré pour son savoir et non pour ses résultats

On ne paye pas les gens pour ce qu’ils savent, mais bien pour ce qu’ils font ou font faire aux autres.

4. La peur de la réussite des subordonnés

Steve Jobs disait : « Cela ne fait aucun sens d’embaucher des gens intelligents puis de leur dire ce qu’ils doivent faire. Nous enrôlons des gens intelligents afin qu’ils nous disent ce que nous devons faire ». Il est en réalité important que vos subordonnés réussissent. Si c’est le cas alors vous réussissez également. Un bon manager est là pour tirer l’ensemble de ses collaborateurs vers le haut et faire en sorte qu’ils donnent le meilleur d’eux même.

5. Une imagination pauvre

Sans imagination il sera difficile pour un manager de pouvoir accomplir des tâches urgentes ou de mettre en place des solutions innovante pour aider ses collaborateurs.

6. L’égoïsme

Un bon manager partage les succès et met à l’honneur ses collaborateurs. La reconnaissance est un véritable levier de motivation. (Aller voir mon poste sur les 16 sources de motivation).

7. L’absence de retenue

Un bon manager ne doit pas réagir à chaud. En effet l’absence de retenue vous conduit souvent à mettre trop d’émotion dans vos propos et va casser la dynamique de ces derniers. Il faut prendre le temps de l’analyse et de la réflexion.

8. La trahison

Surement la principale cause d’échec. Trahir vos collaborateurs finira forcément par se voir et ce savoir. Vous aurez alors perdu leur confiance et tout ce que cette dernière apporte de richesse et d’implication.

9. Abuser de l’autorité

Vous passerez pour un dictateur ou un tyran. Il est plus sage de convaincre par votre connaissance du domaine, votre loyauté et votre charisme.

10. Mettre l’accent sur son titre

Votre titre n’est pas synonyme de compétence et de savoir. Le bon manager n’a pas besoin du titre pour être reconnu comme tel. En effet, vous gagnerez vraiment à être accessible pour l’ensemble de vos collaborateurs.

Sebastien Corlouer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page